juin 22, 2021

Conseils pour vous aider à réussir votre examen de conduite

Le grand jour approche à grands pas, et vous êtes déterminé à réussir votre examen pratique de conduite avec brio. En plus d’améliorer vos compétences de conduite, voici huit conseils pour vous aider à y parvenir.

Ne précipitez pas le processus

Selon les recherches menées par l’Agence des normes pour les conducteurs et les véhicules, on estime qu’il faut en moyenne 45 heures de cours combinées à un minimum de 22 heures de pratique pour apprendre à conduire après avoir réussi l’examen de conduite théorique. Donc, ne précipitez pas le processus. Plus vous pratiquez longtemps, plus vous aurez confiance en vous et plus vous aurez de chances de réussir la première fois.

Arriver à l’heure

Vous ne voulez pas être stressé par un retard à votre examen, car cela vous mettrait déjà en mode panique et vous préparerait à l’échec. Efforcez-vous d’arriver au moins une demi-heure à l’avance.

Trouvez un moyen de faire face aux nerfs

Si vous savez que vos sentiments de nervosité vont vous distraire et vous empêcher de rester concentré, prenez des mesures pour être mieux équipé pour les gérer. Envisagez de vous inscrire à des cours de yoga et de méditation, ou demandez conseil à un coach de vie pour favoriser une pensée positive.

Conduire dans des conditions variables

Si vous n’avez l’habitude de conduire que les jours chauds et ensoleillés où la circulation est minimale, vous vous sentirez dépassé en cas de circulation intense ou d’averse inattendue le jour de votre examen. Conduisez dans toutes sortes de conditions afin d’être mentalement prêt à vous adapter si nécessaire.

Préparez-vous bien la nuit et le matin avant

Assurez-vous de dormir au moins sept à huit heures la veille du grand jour afin d’être bien reposé et de pouvoir vous concentrer sur la tâche à accomplir. Veillez également à prendre un petit-déjeuner sain et copieux, qui vous apportera beaucoup d’énergie et de nourriture pour le cerveau.

Prenez une leçon le jour de votre examen

Passer en revue tout ce que vous allez faire pendant votre test de conduite juste avant de le passer peut contribuer à calmer vos nerfs et à renforcer votre confiance. Vous aurez également la possibilité de poser à votre instructeur toutes les questions de dernière minute.

Parlez à d’autres apprentis conducteurs

Une fois arrivé à votre station de test, engagez la conversation avec les autres apprentis conducteurs qui attendent de passer leur test. Cela peut vous aider à savoir que vous n’êtes pas seul et vous permettra de vous changer les idées.

N’anticipez pas un échec

Essayez de ne pas paniquer si vous faites une erreur. La plupart des erreurs n’équivalent pas automatiquement à un échec immédiat. Faites de votre mieux pour rester concentré et continuez à appliquer tout ce que vous avez appris. Il y a toujours une bonne chance que vous réussissiez. Si vous abandonnez au moment où vous faites une erreur, l’échec est garanti.

Mais surtout, continuez. Si vous ne réussissez pas au début, essayez, essayez encore. Votre permis sera entre vos mains avant que vous ne vous en rendiez compte.